20180427_154745.jpg

COMMUNAUTÉ DE MALREVERS

 

NOTRE HISTOIRE

Notre communauté a été fondée en 1969 par Vincent et Albert Thibout.
Ils essaient de construire une vie de partage à l'exemple de celle des disciples de Jésus. Elle s'appuie sur les enseignements universels révélés au peuple d’Israël par Dieu sur le Mont Sinaï, et dont la finalité est "Que ton frère vive avec toi". Chacun de nous est donc invité à vivre cet idéal dans la joie et l'amitié.
Notre communauté est un lieu de vie où chaque membre s'édifie pour rendre possible un vivre ensemble fraternel. Ce choix de vie développe les rapports humains, l'amitié, le devoir, la générosité...
L'échange nous permet de nous questionner et d'évoluer.
Nous partageons les repas, l'éducation des enfants, le travail et les ressources matérielles. Cette vie nous épanouit par la recherche du bien-être de l'autre.

 

NOTRE VIE QUOTIDIENNE

La relation proche avec l'autre et le partage permanent nous façonne et révèle une richesse jusqu'alors enfouie.

David

Chacun, par sa richesse particulière, enrichit le groupe. Et dans le travail, quel bonheur! Pas de concurrence, pas de rivalité!

Rachel

De la convivialité, de l'entraide et du partage, bref, tout un programme pour une vie de peps! J'en redemande!

Isabelle

Le partage est une valeur essentielle dans notre vie. Au travers des repas, des rencontres, des fêtes, du travail... Cette proximité développe nos rapports humains dans lesquels nous nous découvrons.

Jean

Toute la beauté de notre vie réside dans la construction d'une amitié et de liens profonds. Mettre son potentiel en action pour l'autre est un bel idéal!

Claire

Ce n'est pas un mouvement, mais surtout du mouvement!
Une maison où chacun est pris en compte et partage ses joies, ses peines, sa vie finalement! Merveilleux pour les enfants, le paradis pour les parents!

Luc

Jeunes ou vieux ?
L'échange d'expérience de vie entre les jeunes et les moins jeunes, réunis autour de valeurs communes, favorise une coopération féconde et créé une cohésion intergénérationnelle indispensable au bien vivre ensemble.

Dan

On est joyeux, on rit bien, on a des tonnes de projets ensemble, on s'entraide, on joue...

Quand on y arrive pas, les autre nous aident! Tout est à nous et aussi aux autres, on apprend le civisme au collège, et ici on le vit!

Céline, Gaelle & Ilan

 

NOTRE VIE QUOTIDIENNE

Une journée en communauté est pour nous basée sur le partage: du temps comme des moyens! Ainsi, les liens amicaux, le travail, mais aussi les moments de convivialité nous permettent de nous construire, de nous découvrir face à l'Autre. C'est une vie sociale et affective enrichissante: toujours un ami à nos côtés pour rire, échanger, apprendre, conseiller... 
Nos rapports humains prennent leur source dans l'étude régulière du texte de l'Ancien Testament, enrichis par des commentateurs classiques et l'enseignement de Jésus, qui vient à son tour expliquer les textes de son peuple et nous appeler à vivre en fraternité. 

DSC09193.JPG
 
 

MAISON, ENTREPRISE ET FONCTIONNEMENT

Nous vivons et travaillons sur une grande propriété. Les personnes de la communauté ainsi que d'autres employés travaillent dans notre société textile haut de gamme. Les nouvelles technologies développées dans nos ateliers permettent une évolution continuelle. La qualité et l'exigence du travail renforcent les liens. Cette entreprise assure le confort de notre vie. Tous nos biens sont en commun (salaires, dividendes, savoir-faire...)

Nous participons à la vie de notre village et au conseil municipal. Nous avons une vie simple et discrète, nécessaire pour intérioriser les enseignements reçus et les vivre au quotidien avec nos proches, et d'autres s'ils le désirent. Notre site est volontairement sobre, car le bonheur est dans la rencontre...

 

POUR INFO


Réponse adressée à France Culture en Mai 2017 après la diffusion de l'émission "Dissidences chrétiennes, le mystérieux kibboutz de Pardailhan".

Suite à la diffusion des premiers et second volets de votre émission sur le "Mystérieux kibboutz de Pardailhan", nous souhaitons apporter un autre éclairage sur l'action de Vincent Thibout.

Il n'y a que très peu à voir entre ce que vous appelez "la famille et ses racines jansénistes" et ce que Vincent Thibout a voulu réaliser à Pardailhan. Celui-ci est justement venu nous sortir de ce milieu secret et mystérieux pour nous conduire sur une autre voie.
Si Pardailhan a échoué, c'est par le manque de réalisme de nos parents qui ont cru qu'ils étaient capables de mener cette entreprise sans Vincent Thibout, pourtant initiateur du projet, et ont voté son départ. Mais en l'absence du dynamisme de Vincent, porteur de cet idéal communautaire, il ne leur restait plus que la réalité économique.
Bien que très affecté par l'échec de Pardailhan, Vincent avait conservé son idéal, c'est pourquoi 6 années plus tard, il relance l'idée du kibboutz. Pour cela, il appelle de nouveau les personnes ayant participé à Pardailhan, ainsi que d'autres.

Ce kibboutz est un lieu de vie, où chacun a sa propre valeur, et où chaque membre s'édifie pour rendre possible un vivre-ensemble fraternel. Humainement, c'est une vie d'une merveilleuse intensité! Une vie qui développe les rapport humains, l'amitié, le devoir, la générosité! Les partages multiplient les joies et entretiennent une amitié sincère. Cette vie épanouit l'homme, génère un dynamisme sans cesse renouvelé, car l'homme s'éveille au bien être de l'autre.
Nous avons une entreprise textile qui assure la vie des membres du Kibboutz. La société est florissante. Cette réussite matérielle est la conséquence directe de la solidarité et la fraternité qui nous unissent.
Le cadre volontairement discret de cette vie n'est pas motivé par la culture du secret, mais par la nécessité d'intérioriser les enseignements reçus et de les vivre au quotidien avec ceux qui nous sont les plus proches et d'autres s'ils le souhaitent. Nous essayons de vivre ce que nous disons, car il est de la responsabilité de l'homme de pratiquer des actes de droiture et de bonté qui rendent possible le bien-vivre ensemble.
Vincent Thibout disait: "C'est un mode de vie bénéfique dont pourraient profiter tous les hommes de bonne volonté s'ils s'en inspiraient".
Vincent Thibout décède en 1974.
Aujourd'hui, ce sont les membres du Kibboutz qui portent et perpétuent leur idéal. C'est grâce à de tels hommes, grâce à leur enseignement, mais bien plus à leur exemple de vie au quotidien, à leur courage, à leur abnégation et à leur ouverture d'esprit que notre maison existe.
Merci!

 

NOUS CONTACTER

Si vous désirez nous contacter ou aller plus loin, veuillez nous adresser un message via le chat.

 

Les photographies de ce site ne sont pas libres de droit,

en vertu des articles L122-4, L121-2, L335-2 et L335-3 du code de la propriété intellectuelle, toute reproduction est interdite.

 
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn

©2020 par Communauté de Malrevers. Créé avec Wix.com